Google Plus
ventes 161106
Un résultat d’exploitation stable et un dispositif étendu liés à l’affaire des V6 3.0 TDI : au cours des trois premiers trimestres de l’exercice, le Groupe Audi augmente le nombre de livraisons et son CA...
      
Audi Groupe : les charges exceptionnelles pèsent sur le troisième trimestre
La provision de risque liée à l’affaire du V6 3.0 TDI augmente de 620 millions d’euros
• Au troisième trimestre, la marge opérationnelle sur les ventes est de 6,9%, de 8,9% avant charges exceptionnelles
• Rupert Stadler, PDG Audi : « Les temps sont difficiles mais la hausse des ventes confirme l’attractivité de notre portfolio de modèles »
• Axel Strotbek, directeur financier : « Nous mettons l’accent sur l’efficience et la flexibilité afin de suivre l’initiative de modèles et le changement technologique »

              
Un résultat d’exploitation stable et un dispositif étendu liés à l’affaire des V6 3.0 TDI : au cours des trois premiers trimestres de l’exercice, le Groupe Audi augmente le nombre de livraisons et son chiffre d’affaires. Les charges exceptionnelles pèsent sur le résultat d’exploitation et la marge opérationnelle - plus basse que sur l’année précédente. La marge opérationnelle est de 6,9% (8,9% avant charges exceptionnelles).
        
« Le contexte dans lequel évolue notre société est actuellement très challengeant » fait remarquer Rupert Stadler, président du directoire AUDI AG. « Nous avons néanmoins réalisé une belle croissance depuis le début de l’année ». Cette donnée est interprétée comme la preuve de la grande attractivité du constructeur. « Nous avons une gamme de modèles attrayante que nous renforcerons davantage avec nos futurs produits. Notre stratégie est en place, la tâche de l’équipe est maintenant de la mettre en œuvre de façon systématique. »
        
Entre janvier et septembre, le Groupe Audi a livré 1 408 783 véhicules (2015 : 1 347 883), soit 4,5% de plus que sur la même période en 2015. La marque voit ses ventes augmenter sur trois de ses principaux marchés, l’Europe, la Chine et les Etats-Unis. Le chiffre d’affaires augmente légèrement à 44 017 millions d’euros (2015 : 43 695).
          
Les charges exceptionnelles - d’un montant de 885 millions d’euros - ont pesé sur le résultat d’exploitation du Groupe Audi. Il atteint 3 033 millions d’euros (2015 : 4 024) et la marge opérationnelle est de 6,9% (2015 : 9,2%) à la fin du troisième trimestre. Les charges exceptionnelles comprennent 752 millions d’euros provisionnées pour l’affaire des moteurs V6 3.0 TDI. D’autres charges spéciales de 133 millions d’euros ont été allouées à l’affaire des airbags Takata potentiellement dangereux.
           
Avant charges exceptionnelles, le résultat d’exploitation est de 3 918 millions d’euros (2015 : 4 024) et la marge opérationnelle sur les ventes de 8,9 % (2015 : 9,2%). Ces résultats financiers clés reflètent les activités d’exploitation du Groupe Audi. En plus de l’effet des taux de change, la baisse de l’activité par rapport à l’exercice précédent relève surtout de l’expansion de la gamme de modèles, ainsi que des investissements pour de nouvelles structures de production – sous la forme d’une augmentation de l’amortissement.
            
« Nos modèles et nos technologies futures sont bien lancées » commente Axel Strotbek, membre du directoire AUDI AG en charge des finances et de l’IT. « Maintenant que notre nouvelle usine mexicaine a ouvert, nous allons progressivement augmenter sa production. À Ingolstadt, la nouvelle famille A5 et l’Audi Q2 sont sur les starting-blocks. » Avec la prochaine génération de l’Audi A8 produite à Neckarsulm, Audi souhaite passer le cap d’une conduite partiellement autonome à hautement autonome. En 2018, Audi prévoit d’introduire sur le marché son premier SUV tout-électrique avec une autonomie de plus de 500 km. « Notre initiative de modèles et le changement technologique nous obligent à augmenter l’efficience et la flexibilité tout au long du processus de production et de fixer des priorités claires pour nos investissement en capital » explique Strotbek.
            
Le Groupe Audi affiche un bénéfice avant impôts de 2 839 millions d’euros (2015 : 4 249) au cours des trois premiers trimestres de l’année, il est réduit à 2 152 millions d’euros (2015 : 3 284) après impôts.
           
Le constructeur a livré 455 613 véhicules entre juillet et septembre 2016 (2015 : 445 611). Sur la période, le constructeur a généré des recettes d’un montant de 13 883 millions d’euros. Audi a par ailleurs augmenté de 620 millions d’euros sa provision liée aux risques pour les mesures techniques, les risques juridiques et l’affaire du V6 3.0 TDI au troisième trimestre. Le résultat d’exploitation est de 632 millions d’euros (2015 : 1 110) et la marge opérationnelle de 4,6% (2015 : 8%). Avant charges exceptionnelles, le résultat d’exploitation atteint 1 252 millions d’euros (2015 : 1 110) et une marge opérationnelle sur les ventes de 9% (2015 : 8%).
          
Avec la publication des résultats du troisième trimestre, le Groupe Audi ajuste dans une certaine mesure la prévision de ses indicateurs clés de performance pour l’année complète. Essentiellement en raison des hypothèses concernant les taux de change, le constructeur prévoit aujourd’hui des revenus au niveau de l’année précédente. La marge opérationnelle, affectée par des charges exceptionnelles ne pouvant être planifiées et contrôlées, sera bien en dessous de l’objectif stratégie de 8 à 10%. Audi ajuste ses prévisions concernant le retour sur investissement qui devrait être inférieur à 16% en prenant en compte les charges exceptionnelles. Ce chiffre devrait cependant rester au-dessus du taux minimum requis de 9%.
           
Télécharger le rapport trimestriel
www.audi.com/quarterly-report2016_q3.
             
 SOURCES
     
 Infos & Photos :
 Audi-Mediacenter.com
 Audi France
         
       
A PROPOS DE L'AUTEUR
Costa PJ
Author: Costa PJ
Membre Fondateur de l'Audi Sport Club Suisse en 2002, ce grand passionné de la marque aux Anneaux, vous fait partager son enthousiasme et ses informations trouvées dans les médias.


Discuter de cet article dans les forums (3 réponses).

Portrait de Edou72
Edou72 a répondu au sujet : #63972 12 Nov 2016 21:33
Le TDI Audi sera toujours l'un des meilleurs Diesel au monde que se soit le 4 cylindres ou V6 et V8. Même si le scandale fait grand bruit, mais les autres constructeurs sont pour certains encore plus tricheurs. Cela n'enlève en rien la qualité du moteur V6 TDI, j'ai eu trois V6 tdi, de très bonne routière et performante, à chaque descente au Portugal je m'éclate bien sûr les routes.... :oops:
Portrait de porci82
porci82 a répondu au sujet : #63851 07 Nov 2016 12:16
superbe :silly: :silly: :silly:
Portrait de audisport
audisport a répondu au sujet : #63832 06 Nov 2016 22:04
Audi fait aussi des provisions pour le scandale du TDI mais globalement les ventes continuent d'être exceptionnelles