Google Plus
efuel141122
Audi est actif dans le développement de carburants synthétiques neutres en CO2. Le dernier projet est une usine pilote à Dresde qui produit du diesel issu de l’eau, du CO2 et d’électricité verte...
      
Audi un nouveau projet d'e-fuel
Audi et ses partenaires de projet Climeworks et sunfire l’ont inauguré aujourd’hui. Avec cette collaboration, Audi et ses partenaires démontrent que l’industrialisation des e-fuels est possible. L’usine pilote a été inaugurée officiellement aujourd’hui en présence de Prof. Dr. Johanna Wanka, Ministre fédérale de l'Éducation et de la Recherche en Allemagne et Dr. Hagen Seifert, Responsable des bilans environnementaux, des énergies renouvelables et des nouveaux matériaux chez AUDI AG.
         
L’usine sunfire, qui fonctionne selon le principe power-to-liquid, nécessite du dioxyde de carbone, de l’eau et de l’électricité comme matières premières. Le dioxyde de carbone est extrait directement de l’air ambiant grâce à la technologie d’extraction directe de l’air développée par le partenaire suisse Climeworks.
 
Dans un processus séparé, une unité d’électrolyse alimentée par de l’électricité verte sépare l’eau en hydrogène et oxygène. L’hydrogène est ensuite mis en réaction avec le dioxyde de carbone dans 2 processus chimiques conduits à 220° Celsius et à une pression de 25 bar pour produire un liquide énergétique, composé d’éléments d’hydrocarbone, appelé Blue Crude (le brut bleu). Ce processus est efficient jusqu’à 70 %.
      
L’usine pilote peut produire environ 160 l de Blue Crude par jour. Près de 80% peut être converti en diesel synthétique. Ce carburant – Audi e-diesel – ne contient pas de soufre ni d’hydrocarbures aromatiques. Son indice de cétane est élevé, ce qui signifie qu’il s’enflamme assez facilement. Ses propriétés chimiques lui permettent d’être incorporé à quelconque ratio avec du diesel fossile.
         
Audi associe deux technologies innovantes dans ce projet, fondé en partie par le Ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche et qui a nécessité 2 années de recherches en amont : la saisie de CO2 dans l’air ambiant et le processus du power-to-liquid pour la production de carburant synthétique. Audi en est le partenaire exclusif dans l’industrie automobile.
     
Avant même l’ouverture de l’usine, le renommé Cleantech Group de San Francisco a ajouté sunfire GmbH à sa liste des 100 entreprises ecotech les plus innovantes, le Global Cleantech 100.
    
Néanmoins, l’activité d’Audi dans le développement de carburants neutres en CO2 dépasse le partenariat avec sunfire et a débuté en 2009. L’usine Audi e-gaz à Werlte produit déjà du méthane synthétique (Audi e-gaz) de la même manière ; Les conducteurs Allemands de l’Audi A3 Sportback g-tron peuvent y faire le plein grâce à leur carte spéciale.
      
Audi conduit des projets communs de recherche pour la production synthétique d’Audi e-gasoline avec le français Global Bioenergies. Un projet commun avec la compagnie américaine Joule vise à produire les carburants synthétiques Audi e-diesel et Audi e-ethanol avec l’aide de micro-organismes. Audi propose également une solution d’électricité verte pour les conducteurs de l’Audi A3 Sportback e tron.
             
 SOURCES
     
 Infos & Photos :
 Audi-Mediacenter.com
 Audi France
         
       
A PROPOS DE L'AUTEUR
Costa PJ
Author: Costa PJ
Membre Fondateur de l'Audi Sport Club Suisse en 2002, ce grand passionné de la marque aux Anneaux, vous fait partager son enthousiasme et ses informations trouvées dans les médias.


Discuter de cet article dans les forums (2 réponses).

Portrait de porci82
porci82 a répondu au sujet : #47068 24 Nov 2014 09:04
Si ils font du diesel, ils feront bien de l'essence aussi :lol: !
Portrait de audisport
audisport a répondu au sujet : #46979 22 Nov 2014 22:34
Ca bouge en Allemagne!